L'art journal de zorotte continue...

Bon alors moi, je crois que je suis toujours une enfant.... Remarquez nous ne sommes que l'entrelacs de tous les enfants que nous avons été et qui ont fait de nous l'adulte que nous essayons d'être... Bref, quand j'étais pitite, je gribouillais partout des arabesques interminables, chemins consciencieux et appliqués, symétrique s et qui forçaient l'admiration de mes copains de primaire qui voulaient tous essayer. Je n'ai pas gardé ces immenses "dentelles" qui recouvraient mes cahiers et mes pages de classeur... mais avec mes crayons d'aujourd'hui j'ai essayé de retrouver la même inspiration et les mêmes sensations car je pense que cette activité qui m'a tellement marquée avait un sens profond.... j'ai gribouillé ainsi une grande partie de mon fond de page , je suis redevenue la petite fille de 8 ans... mais voilà comment faire une page avec ça ? Alors, j'ai recouvert un peu... un peu plus.... j'ai dillué, gessoté, tamponné comme cette enfance que toutes les expériences, épreuves et apprentissages de la vie recouvre .... mais pourtant moi je sais que ma dentelle est là, dessous... Comme la petite fille qui est là toujours au fond de moi... Le jardin , il continue à grandir.... ;-) Bisous et bon dimanche à tous !!

IMG_2020

IMG_2022

 

et mon texte....

" quand j'étais petite, je gribouilais des arabesques partout, de la dentelle, comme les branches interminables d'un jardin imaginaire... sur mes cahiers, sur mes classeurs, en long , en large, en travers.... avec application et précision pendant des heures...."